13-12-2018

Gestion des risques ; une partie intégrante de la politique du VanDrie Group

Le VanDrie Group opère au niveau international. Cela comporte des risques. Nous analysons régulièrement les risques pouvant survenir au sein de notre filière commerciale. La gestion des risques fait, en effet, partie intégrante de notre stratégie. Elle nous permet d'anticiper sur les risques, de maîtriser les processus et de mettre à profit les opportunités. Elle nous permet, au final, de garantir la continuité de notre organisation.


La dissémination des maladies animales constitue, par exemple, un risque opérationnel de taille. L'épidémie de maladies animales graves, telles que fièvre aphteuse, maladie de la vache folle ou peste porcine africaine, a un effet dévastateur sur le secteur de l'élevage de bétail. C'est pourquoi nous nous efforçons de surveiller le mieux possible les risques et de les minimiser. 

Le secteur de la viande de veau a adopté le système qualité GTSKV (« Garantiesysteem Tracering SKV Vleeskalverens »), qui assure la traçabilité des veaux importés pendant tout leur transport. La traçabilité à tous les stades du transport est particulièrement importante notamment en cas d'épizootie. Le GTSKV suit en continu les diverses situations dans les pays membres de l'UE. Si certaines régions présentent des risques, des dispositions sont prises pour canaliser et limiter l'importation des animaux, ou dans le pire des cas, l'interdire. 

Le VanDrie Group a, en outre, pris des mesures strictes lors de l'épidémie de peste porcine africaine en Belgique. Il a ainsi été interdit aux employés des abattoirs de consommer sur place des aliments originaires de pays tels que la Roumanie et la Bulgarie, des pays dans lesquels la peste porcine circule depuis déjà un certain temps. Tous les véhicules de transport, qu'il s'agisse de camions pour bestiaux ou de fourrage, sont par ailleurs nettoyés et désinfectés encore plus soigneusement qu'à l'habitude. 



  • Le site utilise les cookies
  • Masquer cette notification